PROJET DE FORMATION EN AGRO ECOLOGIE, PETIT ELEVAGE ET EN JARDINAGE POTAGER

Introduction

Depuis  2001 jusqu’en 2016,  ADENYA a exécuté  un programme d’aménagement des terroirs en collaboration avec les populations organisée au niveau des collines. Ce programme avait été soutenu par FDH France, avec un cofinancement de la région de la Loire. Ce programme à touché 300 ménages organisés autour de 5 collines. Les activités principales du projet consistaient à :

  • Sensibilisation des ménages aux effets négatifs d’un trop gros morcellement et formation des paysans à l’organisation collective et aux réglementations en vigueur
  • Développement et entretien du dispositif anti érosif : entretien des courbes de niveaux, remplacements des herbes et arbustes, déblayages des sentiers et fossés)
  • Création d’un champ-école et formation des paysans en techniques d’agro écologie (compostage, couverture végétale, fumier)
  • Introduction de petit bétail (poulets, chèvres et lapins), formation à l’agri élevage, à la gestion de fermettes et aux thérapies vétérinaires préventives
  • Construction d’un comptoir de vente et d’un système de conservation des surplus agricoles et produits dérivés
  • Organisation de visites de terrain et de voyages d’études pour favoriser le changement de pratiques et de comportement des paysans et pour sensibiliser les autorités locales
  • Création et diffusion d’un manuel sur les techniques d’aménagement anti érosif
  • Implantation d’une radio rurale pour favoriser la participation de l’ensemble de la population au processus de développement rural.

Les résultats de ces activités avaient  été jugés satisfaisants  et encourageant, vu comment les 5 collines étaient bien aménages par la population elles-mêmes, l’expérience des jardins potagers de petit élevage    introduits au niveau des ménages, ainsi que le niveau de formation atteint par la population quant à la protection de l’environnement et l’arrêt de morcellement des terres familiales ; ADENYA a voulu étendre ces expériences et ces résultats sur tout le territoire. C’est dans ce contexte que la ferme école a été créée afin d’assurer  la continuité de ses activités de formation permanente pour les  agri-éleveurs en tenant compte de chaque taille d’exploitation qu’ils disposent.  La ferme école a été lancée en 2013, par un programme de formation en spécialisée en élevage et en jardinage.

Objectifs :

L’objectif principal est de: 

« Accroitre la sécurité alimentaire dans le District de Nyaruguru tout en protégeant l’environnement ».

Les objectifs spécifiques sont :

  • Mise en place des dispositifs de formation permanente des agri-éleveurs en Nyaruguru,
  • Donner aux agriculteurs de Nyaruguru, en particulier les  jeunes élèves finalistes de 9 YBA, la formation de base sur l’agro écologie  et l’élevage moderne qui ne nécessite  pas de grandes surface d’exploitation,
  • Donner aux 60 ménages paysans le savoir-faire en élevage  moderne de poules, de lapins et de porcs.
  • Augmenter la production et la productivité agricole par l’apport du fumier des animaux et l’application des techniques modernes dans la production agricole et animale.

Groupes cibles :

La population cible du projet est toutes les populations des secteurs administratifs de Muganza et Nyabimata environnants la ferme école, qui vont  bénéficier des formations organisées ou peuvent visiter facilement la ferme. Cette population est estimée à 8000 Ménages. Le 2è groupe cible est composé par des élèves des troncs communs qui fréquentes les écoles des deux secteurs ci-haut mentionnés, qui se préparent à terminer le premier cycle et qui doivent retourner aux villages pour exercer l’agriculture. Le nombre de ces élèves est estimé à 250 personnes. La formation va se faire sur le champ, dans la ferme. La 3è catégorie de groupe cible est composée des bénéficiaires principaux  du projet que sont les agri-éleveurs qui veulent se spécialiser en élevage du petit bétail  ou en jardinage. Le projet va aider les familles actuellement actives en élevages de poules, lapins et porcs à s’organiser pour  vendre facilement leurs produits. Il va aussi mettre en place un système d’approvisionnement en matière première d’une façon durable. Etant donné que nous avons des candidats à la formation qui s’étaient présentés en 2013 et qui n’ont pas été formé faute de moyens et de temps, le projet va en choisir 60 personnes à former en deux groupes. La formation durera 4 mois, l’équivalent d’une saison culturale.

Personnel :

La ferme école de Rutiti a un personnel permanant dont :

  • 1 Responsable et Coordinateur du projet,
  • 1 vétérinaire
  • 1 Jardinière
  • 2 Chargés de l’entretien du bétail
  • 2 Veilleurs

Principaux services:

  • Formation en masse sur l’agro écologie,
  • Formation des élèves sur le petit élevage et sur le jardinage potager
  • Formation et accompagnement des ménages en spécialisation en élevage du petit bétail et en jardinage potager
  • Fournir  aux éleveurs des reproducteurs
  • Formation sur la transformation et conservation des légumes et fruits.

Principales réalisations

  • Formation en masse sur l’agro écologie : en 2017, il a été formé 1398 représentants de différentes couches de la population (666 femmes et 732 hommes) et en 2018-2019, il a été formé 813 représentants (376 femmes et 437Hommes). Au total, il a été formé 2211 dont 1042 femmes et 1169 hommes.
  • Formation des élèves de 9&12YBE sur l’agro écologie et le jardinage potager: en 2017, il a été formé 286 élèves (137 filles et 149  garçons) et en 2018-2019, il a été formé   826 élèves (424 filles et 402  garçons). Au total, il a été formé  1112 dont  561  filles  et 551 garçons.
  • Accueil des visiteurs et des agri-éleveurs en voyage d’études: Il a été accueilli différentes personnalités dont le Maire et V/Maires du District de Nyaruguru, les agents de sécurités, les honorables Députés, 62 agri-éleveurs et bénéficiaires de Women for Women (59 femmes et 3 hommes) et autres partenaires comme CEVIED…
  • La participation des muni expositions organisées par les JADF du District de Nyaruguru avec lesquelles deux coupes d’excellences ont été remis à l’ADENYA,
  • La réalisation des émissions radio et télévisions dans le cadre de publication des réalisations et résultats de la ferme école,

Quelques photos